La baisse de niveau au Tchad, une équation difficile

29 novembre 2014

La baisse de niveau au Tchad, une équation difficile

Pour lutter contre l’analphabétisme et l’ignorance, l’État a crée et construit ces dernières années beaucoup d’écoles et a intégré plus d’enseignants. De même, après plusieurs années de lutte syndicale, les enseignants bénéficient aujourd’hui d’un bon traitement que jadis.

Ecole privée, école publique que faut-il choisir?
Ecole privée, école publique que faut-il choisir?

Mais hélas la baisse de niveau demeure un problème crucial au sein de l’éducation tchadienne. Parmi les mille et une causes connus mais difficiles à rayer, on a la prolifération des établissements d’enseignement privés qui ont en réalité pour but la rentabilité et non la formation des apprenants. Dans le public, les enseignants affectés en provinces sont souvent absents de leurs postes. Ils sont à N’Djamena pour suivre leurs dossiers d’avancement ou pour réclamer les salaires qui n’arrivent pas à leurs postes d’affectations.

Enseignants fantômes
Enseignants fantômes
Partagez

Commentaires